Vmc hygroréglable

La ventilation hygroréglable permet de contrôler la teneur en humidité de l’air entrant et sortant. Pour cela, des testeurs d’humidité sont placés à l’entrée des prises d’air ainsi que sur les bouches d’extraction. Ce système « intelligent » permet ainsi de limiter les déperditions de chauffage par un système à débit variable en fonction de la situation.

La VMC hygroréglable adapte la ventilation de votre logement en fonction de l’humidité de la pièce. Ainsi, lorsque vous prenez votre douche par exemple, la ventilation se met en marche, idem lorsque vous cuisinez et provoquez alors des odeurs et de la vapeur. L’objectif est d’obtenir un renouvellement d’air optimal et de limiter ainsi les déperditions dues à la ventilation. En moyenne, c’est 15% d’économies sur votre facture de chauffage !

Deux types de VMC hygroréglable :
VMC hygro A : les entrées d’air sont autoréglables. Cette VMC s’utilise dans les habitations chauffées au gaz, au fioul ou au bois.
VMC hygro B : les entrées d’air sont hygroréglables. Cette VMC convient pour les logements chauffés par effet joules (convecteurs, panneaux rayonnantes etc.).

La VMC hygroréglable est le compromis entre la simple flux et la double flux : moins de déperditions de chauffage qu’une simple flux et moins coûteuse qu’une double flux.

Les avantages de la VMC hygroréglable :
– Débit d’air selon l’humidité.
– Économies d’énergie.
– Rentabilisation rapide.
– Consomme moins qu’une double flux

Les inconvénients de la VMC hygroréglable :
– Plus onéreux qu’une simple flux.
– Possibilité de surchauffe.
– Création de courants d’air.
– Réaction face l’humidité mais pas aux autres polluants.


Ventilation double flux

Les différents systèmes de ventilation des bâtis

Quels sont les différents systèmes de ventilation disponibles pour votre logement? Les aérateurs: Les aérateurs ou extracteurs d'air, son des petits appareils de ventilation permettant une ventilation des pièces les plus inaccessibles d'un logement. Très utilisé en rénovation ils permettent […]